Checklist des points à vérifier avant la migration de son site e-commerce

Tout d’abord Félicitations, car si vous recherchez les derniers points clés avant une migration, c’est que vous avez déjà quasiment fini votre boutique en ligne ! 🙂
Si vous travaillez sur votre site depuis plusieurs mois et que vous souhaitez définir une date de mise en ligne, voici les points qui doivent d’ores-et-déjà être effectués et validés :

  • Design & ergonomie : Maquette graphique intégrée et validée
  • Passerelle entre votre logiciel de gestion de stock et le BO
  • Contenu textuel : texte des boutons, CGV, contenu des pages CMS
  • Installation et configuration des modules
  • Référencement : optimisation des titres, méta etc.
checklist à cocher

A présent, parlons des principaux points clés à vérifier pour réussir le lancement de votre nouvelle boutique en ligne :

1. Soigner l’import du catalogue produit

Afin de vérifier les points suivants, il sera nécessaire d’effectuer un import complet de votre catalogue. Chaque fiche produit sera alors importée avec les images de tous vos produits. Veuillez à bien vérifier que les produits sont dans leurs catégories parentes, vérifier leurs URLs, leurs images, la gestion du stock

2. Explorer le tunnel de conversion dans les moindres recoins

L’import du catalogue vous permettra de réaliser des commandes test, comme si vous étiez un client de votre boutique. (Même s’il est évident que c’est un parcours que vous avez fait maintes et une fois pour arriver au meilleur tunnel de conversion n’est-ce pas 🙂 ).

L’intérêt de retester le processus de commande est de détecter d’éventuels bugs avec un mode de paiement, un transporteur, un code promo etc. Il vous faudra tester toutes les possibilités de commande pour être certain que les commandes peuvent être passées sans soucis par vos clients.

3. Retour client : Soyez en conformité avec la loi Hamon

Une fois vos commandes passées, vous serez en mesure de tester les retours client.
Pensez à régler le délai de rétractation à 14 jours pour être en conformité avec la loi Hamon de Juin 2014, ou plus selon vos CGV, et placer un formulaire de retour en règle.

Vérifiez bien également les e-mails envoyés automatiquement aux clients lors des changements de statuts.

4. Vérifier que le site s’affiche correctement sur tous les supports

Si ce n’est pas déjà fait, vérifiez que votre site s’affiche correctement sur tous les supports, car il est évident que vous avez demandé dans votre cahier des charges un site responsive ?

Vous devez visiter toutes les pages de votre site sur mobile, tablette, tester les commandes, retour etc. Près de la ½ de votre trafic provient d’ores-et-déjà de ces terminaux, vous vous devez d’offrir une bonne expérience de navigation à vos clients.

5. Rédigez vos URLS vers votre nom de domaine

Si vous êtes dans le cas de changement de domaine, il sera crucial de vous occuper de vos redirections. En effet, si les urls de votre site sont amenées à changer et que vous souhaitez conserver le travail de référencement fait sur vos pages, les redirections 301 seront vos meilleures amies. Ce point technique est essentiel, il peut être effectué par des modules mais je vous invite vivement à demander conseil à un spécialiste SEO pour ce travail.

Je vous invite à consulter ce tutoriel si vous souhaitez en savoir plus sur la mise en place de redirections 301.

Si vous ne changez pas de nom de domaine, vous n’aurez normalement pas besoin d’effectuer de redirections (/!\ Si vos URLS n’ont pas été modifiées ou supprimées !).

Votre sitemap contiendra vos urls et sera lu par les robots des moteurs de recherches. N’hésitez cependant pas à consulter régulièrement la Google Search Console pour vous assurer que tout se passe bien.

6. Tester les e-mails envoyés à vos clients

Les e-mails  envoyés depuis votre boutique doivent être particulièrement soignés, étant votre lien direct avec votre client ou prospect. Pensez à personnaliser chaque template selon votre image de marque et pourquoi pas ajouter du contenu à valeur ajoutée sur vos e-mails transactionnels. En effet, ces e-mails disposent d’un taux d’ouverture plus important qu’un e-mail publicitaire classique, vous pouvez donc l’utiliser à votre avantage.

Si vous utilisez Prestashop, vous pourrez gérer l’envoi d’e-mail selon les statuts de commandes dans « Statuts » ou « Etats » selon votre version.

En plus des e-mails transactionnels, n’oubliez pas de personnaliser les e-mails envoyés par les différents modules de votre boutique et à les tester pour vérifier que les variables sont correctes.

7. Pensez à former vos collaborateurs

C’est un point très souvent oublié dans les petites structures. Lorsque qu’un dirigeant confie son site à un prestataire, il est souvent le seul à tester les procédures et une fois que c’est fait, hop on migre !

Et bim le lendemain, les procédures ont changé et le service client et le préparateur de commande se retrouvent alors totalement largués.

Le mieux, c’est tout de même d’inclure tous les pôles de votre entreprise lors de la rédaction de votre cahier des charges. Demandez à vos employés ce qu’ils souhaiteraient améliorer sur le prochain site, quels outils sont à mettre en place etc. Non seulement vous répondrez à un vrai besoin en interne, mais vous les inclurez également dans le développement du nouveau site et contribuerez à une cohésion.

Définissez votre date de migration en incluant un temps pour former vos collaborateurs au nouveau back-office et à leurs nouveaux outils afin d’éviter toute panique.

8. Suivre vos statistiques sur Google Analytics

N’oubliez pas de réintégrer le code Analytics sur votre nouveau site pour suivre vos statistiques dès le lancement de votre site.

S’assurer que le formulaire de contact fonctionne

Tester l’envoi d’envoi à vos différents services depuis le formulaire de contact, après avoir insérer tous les e-mails de vos pôles. Il serait trop bête de rater des ventes à cause d’un oubli de réglage.

9. Et maintenant…on communique !

Maintenant que vous êtes prêts, que tout fonctionne à la perfection, il ne vous reste plus qu’à préparer votre communication !

En plus de communiquer sur les réseaux sociaux, d’avoir user du teaser (facultatif), optez pour une belle newsletter avec pourquoi pas un code promo pour la première commande passée sur le site. Si vous avez de vrais nouveautés telles qu’un programme de parrainage, ou des cartes cadeaux, n’hésitez pas à le mettre en avant.

Si vous voyez d’autres points importants, n’hésitez pas à le signaler en commentaire ! 🙂

coaching individuel wordpress

Créez votre site web !

Besoin d’un site web ?

Découvrez mes offres de création de site vitrine & e-commerce ou choisissez l’offre de coaching !

Liste des points essentiels avant la migration d'une boutique
Article
Liste des points essentiels avant la migration d'une boutique
Description
Quels sont les derniers points à vérifier avant le lancement de votre nouvelle boutique en ligne ? Suivez cette checklist afin de ne rien oublier ! - Rédigé en 2015.
Auteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut